Comment passer de l’auto-entreprenariat à la création d’une société ?

Une « bascule » n’est pas possible lorsqu’on parle de passer de l’auto-entrepreneuriat à la création d’une société. Effectivement, un auto-entrepreneur porte le statut juridique d’entrepreneur individuel. Votre entreprise et vous ne faites qu’un, sans aucune barrière juridique. Si vous désirez changer votre statut d’auto-entrepreneur à celui de sociétaire, vous êtes dans l’obligation de créer une personne morale. Découvrez dans cet article toutes les étapes à suivre afin de passer de l’auto-entrepreneuriat à la création d’une société.

Stopper le statut d’auto-entrepreneur et créer une nouvelle entreprise ou société

La clôture d’une auto-entreprise s’effectue par le biais d’un formulaire dédié. Tant que la radiation n’a pas été enregistrée, le gérant doit continuer à déclarer son chiffre d’affaires mensuel ou trimestriel. Créer une SARL est plus compliqué que de concevoir une auto-entreprise. Étant donné que ces deux opérations sont bien distinctes, elles doivent donc être réalisées chacune à sa manière. Il faut savoir que la création d’une SARL requiert la rédaction de statuts qui réglementeront l’ensemble de la vie de la société. Il est donc préférable de solliciter les conseils d’un juriste ou d’un expert-comptable, afin de sécuriser la création. La démarche inverse est également possible, c’est-à-dire clôturer votre société afin d’exercer une activité identique en auto-entrepreneur. Toutefois, vous serez dans l’obligation d’honorer un délai de carence de 12 mois. Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.formalizi.fr.

Les différentes étapes de changement d’un statut juridique

Passer d’une activité de micro-entrepreneur en SARL demande un certain nombre de précautions. En effet, l’administration se doit de contrôler que chaque chose est en règle. Elle s’assure qu’il n’y ait pas de « off » dans l’activité. L’étape numéro un de la transformation consiste à stopper son activité d’auto-entrepreneur. Ensuite, il faut réaliser les démarches pour créer la société à responsabilité limitée (SARL) classique. Un grand nombre d’auto-entrepreneurs créent d’abord leur société, et ce n’est que lorsqu’ils obtiennent leurs extraits K-bis qu’ils effectuent les procédures de cessation d’activité d’auto-entrepreneur.

Passer d’auto-entrepreneur à la SASU ou l’EURL

Il est intéressant de démarrer son activité avec le statut d’auto-entrepreneur, s’il s’agit bien sûr d’une petite activité. Cela dit, ce dernier comporte ses limites si vous envisagez un développement. Le micro-entrepreneur peut de ce fait, avoir besoin de passer en société unipersonnelle (SASU / EURL) ou en entreprise individuelle classique. Afin de réglementer ce changement, il existe, en effet, un certain nombre d’étapes à suivre et de démarches à respecter.

Numéro SIREN : qu’est-ce que c’est ?
Qu’est ce qui va changer concernant les retraites pour les dirigeants d’entreprise ?