Comment Pôle Emploi aide les futurs auto-entrepreneurs ?

Les individus en recherche d’emploi souhaitant se lancer en tant qu’indépendants ou auto-entrepreneur reçoivent des allocations chômage durant la préparation de leurs projets. Les aides provenant de Pôle Emploi afin de soutenir les auto-entrepreneurs sont généralement proposés sous deux principes.

L’auto-entrepreneuriat c’est quoi ?

Le statut d’auto-entrepreneur est avantageux pour se lancer seul dans le monde de l’entreprenariat. Cette structure d’entreprise permet d’exercer une activité professionnelle tout en minimisant les frais administratifs. C’est d’ailleurs ce qui la rend facile d’accès.

Un unique formulaire de déclaration de début d’activité est suffisant pour se déclarer comme auto-entrepreneur auprès des grandes institutions administratives fiscales et sociales. Il existe aujourd’hui des sites qui mettent à disposition le formulaire en ligne. La création de l’activité en tant qu’auto-entrepreneur se fait en toute simplicité tout en générant des revenus et sans les contraintes d’un entrepreneur classique.

Quelles sont ces aides aux auto-entrepreneurs ?

Notez bien qu’il existe deux principales solutions d’aide Pôle Emploi pour les auto-entrepreneurs. Elles sont destinées à financer le lancement de l’activité en tant qu’indépendant. Deux possibilités d’aide sont proposées dans ce, cas mais il est impossible de bénéficier en même temps des différentes aides qui sont l’ARE et le l’ARCE.

– ARCE

Par ce type d’aide, Pôle Emploi verse généralement 45% de l’allocation de chômage comme une sorte de capital. Vous pourrez choisir entre un unique versement ou bien en plusieurs versements mensuels selon vos besoins.

– ARE

Cette solution offre la possibilité de maintenir les allocations de chômage, que ce soit en intégralité (lorsqu’il n’y a aucune rémunération) ou partiellement (lorsqu’il y a un revenu de dirigeant inférieur au revenu antérieur).

Choisir entre les aides de Pôle Emploi

Si l’aide ARCE permet de percevoir 45% de l’allocation de chômage, elle ne permet en aucun cas de percevoir les 55 % restant. L’ARE quant à elle permet de garder le statut de demandeur d’emploi tout en percevant les versements mensuels des allocations de chômage. Ces dernières seront versées jusqu’à l’arrivée de la date buttoir des droits. En étant demandeur d’emploi, il est possible de toujours bénéficier de la sécurité sociale et de la protection sociale tout en gardant les trimestres de retraite.

Chacune des aides proposées par Pôle Emploi sont régies par différentes conditions. Avant de prendre une décision, il est nécessaire d’effectuer une analyse des aides proposées selon votre condition de chercheur d’emploi. Ceci afin de bénéficier de l’exonération des charges sociales et des allocations de chômage. Par ailleurs, percevoir une rémunération n’engendrera aucun incident sur le montant perçu de l’ ARCE.

C’est quoi le fond pour l’innovation sociale ?
C’est quoi le pass entrepreneur numérique ?