Comment choisir son statut d’entreprise ?

Vous pouvez avoir plusieurs types de statuts juridiques d’entreprise. Un parmi eux s’appelle la Société Civile Immobilière (SCI). La SCI est un outil qui gère le patrimoine immobilier commun. Vous pouvez y trouver beaucoup d’activités comme la location des biens, l’investissement immobilier, … Mais comment alors choisir votre type de SCI ?

Tout sur le statut d’entreprise

Le statut d’une entreprise est notamment sa forme juridique. Ce qui signifie que le statut définit le cadre juridique avec lequel l’entreprise puisse exister selon un système dicté. Choisir son statut d’entreprise nécessite la nature du projet à exécuter. Parmi cela se trouve la Société Civile Immobilière (SCI). C’est un statut juridique qui a pour objet un projet en immobilier et non un projet de commercialisation. La création d’une SCI doit être réalisée par deux personnes au moins (physiques ou morales). Ainsi, créer seul une SCI est impossible. Sachez donc comment créer votre SCI en ligne sur formalizi.fr.

Le statut SCI : ce qu’il demande

La société civile immobilière suit la norme du Code civil. Chacun peut créer une SCI. Il faut simplement télécharger des statuts du genre sur Internet et enregistrer cette structure nouvelle sous-préfecture. Certaines fois, si le projet est très important, il est essentiel de se rapprocher d’un expert, d’un notaire ou d’un avocat. Définissez en avance si vous souhaitez monter votre SCI avec capital fixe ou bien variable. La forme à choisir y dépendra. Visez donc à analyser en avance toutes les démarches pour avoir la meilleure forme de SCI. Recourir à cette profession légale peut être plus cher que d’autres statuts types, en revanche, cela vous aidera à optimiser votre projet et de favoriser votre investissement.

Comment choisir la bonne forme de SCI ?

La SCI est choisie selon le projet. La SCI de location est la plus courante. C’est une entreprise conçue par une famille dont l’objectif est de gérer la possession d’un patrimoine immobilier. L’intérêt d’opter pour cette forme est de donner la possibilité aux associés, qui ont des parts en entreprise, de gérer des biens immobiliers tout en évitant les soucis de l’indivision. La SCI familiale est celle qui est dédiée à la gestion d’un bien immobilier dans une famille. Les membres de la famille peuvent devenir propriétaires de plusieurs biens. Pour sa part, la SCI d’attribution permet de construire ou d’avoir un patrimoine immobilier qui sera divisé entre les associés. La SCI de jouissance à temps partagé concerne parfois les résidences secondaires. Elle permet aux propriétaires d’user du bien immobilier. La SCI de construction-vente est dédié à promouvoir un bien afin d’acquérir un terrain pour construire un immeuble et de faire après la revente afin d’avoir des bénéfices.

L’accompagnement des dirigeants d’entreprise grâce au coaching
A qui faire appel pour la gestion d’une entreprise ?